Prothèse partielle amovible, Des impératifs, des exigences, des solutions - MARSEILLE

Trouver une formation

ODPC habilité à dispenser des programmes de DPC

Prothèse partielle amovible, Des impératifs, des exigences, des solutions - MARSEILLE

392,00 €
Terminé
13/10/2016
Thème : PROTHÈSE

La prothèse partielle amovible est souvent l’objet d’une remise en question, du fait de résultats cliniques décevants ou même d’échecs thérapeutiques auxquels sont confrontés les praticiens. Quel omnipraticien n’a pas en mémoire ses propres difficultés, particulièrement dans le traitement des cas d’édentements terminaux, unis ou bilatéraux ?
Faut-il pour autant incriminer la prothèse partielle amovible elle-même ou plutôt mettre en cause les conditions de sa réalisation et ainsi que les conceptions prothétiques utilisées, sources essentielles des échecs ?
De là quelques grandes règles à respecter…


Avec le Dr Gérard JOURDA
Docteur en Chirurgie Dentaire
Docteur en Sciences Odontologiques
C.E.S. de Prothèse
Expert près la Cour d’Appel de LYON et les Tribunaux



Programme

L’établissement d’une procédure et le respect des protocoles qui régissent la succession des actes cliniques et de laboratoire, et particulièrement, le tracé, la préparation en bouche et les empreintes.
- La réalisation explicite du tracé de la prothèse qui dicte la préparation de la bouche et favorise la parfaite communication au sein du binôme dentiste-prothésiste.
- Le choix d’un concept prothétique qui réponde parfaitement grâce à ses principes mécaniques, aux lois biologiques et physiologiques, permettant ainsi d’obtenir une prothèse bio-fonctionnelle.
- La nécessité de rechercher une solution prothétique qui accompagne les déplacements de la selle lors de la fonction, afin d’éviter les déséquilibres qui entrainent la mobilisation des piliers et la résorption sous les selles.