Comment réussir ses avulsions ? - VANNES

Trouver une formation

ODPC habilité à dispenser des programmes de DPC

Comment réussir ses avulsions ? - VANNES

392,00 €
Terminé
17/03/2016
Thème : CHIRURGIE

Intervenant(s)
Docteur Christophe Deschaumes,
Ancien interne des hôpitaux de Clermont Ferrand
Maitre de Conférences des Universités
Praticien Hospitalier
Université d'Auvergne
Unité INSERM U929
CHRU Clermont-Ferrand

Docteur Laurent Devoize
Maitre de Conférences des Universités
Praticien Hospitalier
Université d'Auvergne
Unité INSERM U929
CHRU Clermont-Ferrand

Docteur Cédric Huard
Ancien interne des hôpitaux de Nice
Praticien Hospitalier
CHRU Clermont-Ferrand
Docteur Yannick Sudrat,
Praticien Hospitalier
CHRU Clermont-Ferrand


La chirurgie n'est pas l’apanage des chirurgiens oraux ou des stomatologistes mais doit rester à la portée des omnipraticiens.
L’objectif de cette journée est de donner les clefs à l’omnipraticien pour réaliser un acte chirurgical en toute sécurité et quiétude.
1- Savoir organiser son cabinet dentaire, quel matériel utiliser ?
Rationnaliser son activité chirurgicale permet de gagner en temps et en sérénité.
2- Savoir évaluer les difficultés en préopératoire pour prévoir et gérer facilement l’acte chirurgical.
3- choisir la technique anesthésique la plus adaptée et réussir son anesthésie : le silence opératoire est la clef d’une chirurgie
réalisée en toute quiétude.
4- Savoir se positionner et installer son patient en fonction du quadrant à opérer pour une bonne visibilité.
5- Savoir gérer des difficultés opératoires compliquant une avulsion simple : malgré un bilan préopératoire attentif, une avulsion simple peut devenir complexe et chronophage. Des techniques simples permettent de résoudre rapidement la
majorité des difficultés.
6- Savoir gérer une chirurgie osseuse : l’avulsion de dents incluses, l’exérèse de kystes font appel aux mêmes techniques
chirurgicales de base.
7- Savoir gérer les complications per et post-opératoires : les chirurgiens dentistes renoncent souvent à réaliser des actes
chirurgicaux par peur des complications qui peuvent être gérées facilement la plupart du temps.
8- Quand déléguer ? Certains actes et pathologies médicales nécessitent une gestion hospitalière.